La FEDRE en bref

Qui sommes-nous ?

Nous sommes une émanation du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l’Europe (CPLRE), dont la vocation définie lors de notre constitution en 1996, est d’être une passerelle entre les acteurs politiques et économiques en faveur du développement durable et de ses composantes économiques, environnementales et sociales.

Les problématiques que nous traitons sont abordées dans leur dimension régionale et européenne.

 

Quel territoire ?

Notre champ d’action, à géométrie variable, a pour périmètre l’Europe entière. Nous avons d’abord été très présents à l’Est, à la suite de la chute des régimes communistes, pour participer à une prise  de conscience de l’importance de préserver l’environnement naturel qui n’avait pas été ménagé.

Une partie importante de notre activité se concentre aujourd’hui sur le territoire transfrontalier franco-italo-suisse du « Diamant Alpin », espace compris entre Genève, Lyon et Turin et plus particulièrement, l’espace lémanique et alpin des cantons suisses et départements français.

Sur des questions de fiscalités et de relations transfrontalières, nous travaillons actuellement sur un rapport touchant l’axe regroupant de grands nombres de travailleurs frontaliers, entre la frontière belgo-française, le Luxembourg, Bâle, Genève et les départements jurassiens et alpins. Ce thème peut trouver ensuite de plus larges applications territoriales européennes.

Le président de la FEDRE reçoit les insignes d'Officier de la Légion d'honneur

[21 juin 2017] La Cérémonie de remise des insignes d’Officier dans l’Ordre de la Légion d’honneur par le Préfet de Région Henri-Michel Comet à Claude Haegi, marquée aussi par l’intervention de François Longchamp, président du Gouvernement de la République et Canton de Genève, a été l’occasion de réitérer la necessité de poursuivre la construction d’une grande Région Franco-Suisse ouverte, solidaire et innovante.

Nos priorités

Depuis quelques années, nous avons privilégiés certains thèmes, notamment :

  • L’énergie
    C’est  un composant majeur de la politique du climat. À ce sujet, les décisions de COP 21 à Paris sont au cœur de notre action.
  • La mobilité
    La FEDRE est aussi liée à quelques grands projets touchant la mobilité, repensée dans de nouveaux plans d’aménagements de territoires. Il s’agit d’offrir des nouveaux services notamment sur rail ou autonomes.
  • La filière bois
    La promotion de la filière bois, de l’exploitation forestière à la production manufacturière, est également une des priorités majeures  de la FEDRE.
  • La répartition de la fiscalité
    Dans les zones transfrontalières la fiscalité est une question sensible sur laquelle nous nous sommes positionnés et dont nous animons le débat au niveau européen.

Moyens d'action

Nous agissons au moyen d’articles que nous rédigeons, de forums que nous organisons, de réseaux d’influence que nous constituons.
 
Nous présentons des sites d’excellence répartis de part et d’autre de la frontière, insistant sur les concrétisations françaises, souvent moins connus du côté suisse alors qu’ils rassemblent des leaders mondiaux, notamment :

  • Archamps Technopole, plate-forme à vocation transfrontalière
  • Mont Blanc Industrie avec ses usines de décolletage
  • Savoie Technolac près de Chambéry.

Sans oublier aussi les startups implantées sur le site de l’école Polytechnique de Lausanne, telles Bestmile ou Medusoil, ou encore des plateformes italiennes telles Pourparlers (Turin).

Concernant la filière bois, nous recherchons la structuration de la filière et la coopération franco-suisse depuis nos forêts transfrontalières jusqu’à la consommation de proximité.

Notre support de presse écrite, est le magazine régional et transfrontalier L’Extension « Diamant Alpin », mais aussi des émissions télévisuelles régionales. Nous  apportons des éclairages favorisant une meilleure connaissance régionale franco-helvetico-italienne.

 

Sur le terrain

Un leitmotv  nous anime : « Fédérer autour de valeurs ».

 

Énergie

La FEDRE intensifie son engagement en faveur de la recherche d’efficience énergétique. Elle se mobilise pour une diminution de la consommation grâce à des installations performantes et à l’autonomie des nouveaux bâtiments à énergie positive. Un objectif qui devrait concerner, à terme, les constructions anciennes également.

La FEDRE coopère avec les principales sociétés de production, distribution et de maintenance du « Diamant Alpin », du secreur énergétique. Elle valorise les réalisations locales exemplaires pouvant être transfrontalières, comme celles allant de la Vallée de Chamonix à Martigny en Valais.

Sans dogmatisme, la FEDRE soutient l’usage d’un bouquet énergétique diversifié, évolutif en fonction des avancées et découvertes technologiques et scientifiques. L’efficience énergétique représente la base d’une nouvelle politique, les énergies renouvelables, parmi lesquelles l’hydroélectricité, détiennent un fort potentiel de développement. 

L’énergie hydroélectrique

L’énergie hydroélectrique générée par nos grands barrages alpins français et suisses, est soumise à une concurrence faussée par le subventionnement d’énergies polluantes, en particulier du charbon, qui pourrait en compromettre l’avenir. Nous jugeons cette situation inacceptable et militons pour nous y opposer, avec des aides de l’Etat s’il le faut.

 

Mobilité

Nous soutenons les actions d’Archamps-Technopole et de l’OPI (Office de Promotion des Industries de Genève) devenues une plateforme transfrontalière de concertation et d’innovation en matière de mobilité. Nous cherchons à fédérer les acteurs industriels, financiers et politiques en faveur de projet de mobilité collective, autonome et sur demande notamment.

 

Innovation

Nous nous tenons aux côtés de partenaires de plateformes d’innovation historiques telles MIND, partenaire du CERN et du CEA, qui mobilisent leurs forces pour des projets d’innovation par l’usage en particulier dans le domaine de la santé, de la mobilité ou de l’énergie, l’idée étant de repenser les usages et d’aborder une nouvelle méthode de création.

 

Filière Bois

Nous nous intéressons à l’ensemble de la filière, de la forêt aux vertus environnementales et protectrices, aux constructions et fabrications les plus diverses.

Les forêts souvent à cheval sur les frontières, sont en général sous-exploitées pour des raisons essentiellement économiques, alors qu’on importe du bois de provenances éloignées. Comment rendre son exploitation plus attractive ? Quels débouchés ? Quelles concurrences ? Pourquoi faut-il que sa transformation se fasse souvent loin du lieu de production (2ème transformation)? Que faire pour encourager des investissements permettant de couvrir l’ensemble de la filière ?

Dans ce contexte la FEDRE est partenaire et prête son concours pour l’organisation des prochaines Rencontres régionales Woodrise à Genève du 30 janvier au 2 février 2019.

 

Formation

La FEDRE encourage et soutient la concrétisation de nouvelles approches dans le domaine de la formation.

Les besoins en personnel qualifié est une donnée clé aussi bien en France qu’en Suisse. La FEDRE participe à la réflexion avec les milieux professionnels industriels dans le but d’esquisser des pistes d’actions partagées extrêmement innovantes.

 

Fiscalité transfrontalière

La FEDRE est à l’initiative d’une étude qualitative sur la juste répartition de la fiscalité et des taxes en régions transfrontalière (axe Belgique Suisse) en partenariat avec le Congrès des Pouvoirs Locaux et Régionaux du Conseil de l’Europe (Commission de la Gouvernance).

Cette approche ne se limite pas à la fiscalité, elle comprend aussi les prestations sociales des employés frontaliers.

La disparité des salaires, surtout entre le Luxembourg et ses voisins belges, français et allemands ou de manière encore beaucoup plus marquée entre la France et la Suisse, provoque une aspiration de la main d’œuvre.  Cette dernière ne devrait néanmoins pas se soustraire au pays qui l’a formée au prétexte qu’il résoud en partie la question du chomage. Cette enquête est conduite en relation avec diverses autorités et organismes transfrontaliers.

 

Rencontres transfrontalières entre acteurs économiques

Les responsables d’entreprises et d’organisations économiques se connaissent souvent très mal. Cette méconnaissance prive les uns et les autres des synergies qui pourraient être développées. Ils passent à côté d’occasion d’actions partagées.

La FEDRE se montre active pour faire mieux connaitre, notamment des sites d’excellence sur lesquels on trouve des leaders mondiaux méconnus de l’autre côté de la frontière, et pour décoder les systèmes de fonctionnement respectifs

 

Communication

Presse écrite

Le magazine devenu « l’Extension Diamant Alpin » consolide sa nouvelle ligne rédactionnelle basée sur les diverses composantes du Développement durable et du territoire transfrontalier défini.

Sa distribution est désormais élargie des 2 côtés de la frontière, grâce à un nouveau partenariat et des accords régionaux.

Audiovisuel

Sur le plan audiovisuel le site Diamant Alpin présente des documentaires et interviews en collaboration et produit notamment par Aftermedia-Europe (France-Suisse) et l’association Pourparlers (Turin). Des échanges sont développés avec les télévisions régionales.

Annuaire des Régions d'Europe

Réalisé par la FEDRE en partenariat avec la Chambre des Régions du Congrès des Pouvoirs Locaux et Régionaux du Conseil de l'Europe (décision adoptée à Strasbourg le 4 juillet 2003), l'Annuaire des Régions d'Europe fournissait des données géographiques, démographiques et économiques sur plus de 700 régions européennes.

La fondation

Claude Haegi, Président
Président et/ou administrateur de diverses fondations, associations et sociétés, ancien Président et Membre du Gouvernement de la République et Canton de Genève, ancien Maire de Genève, Membre d’honneur et ancien Président du Congrès des Pouvoirs Locaux et Régionaux du Conseil de l’Europe.

Yves Berthelot, Vice-Président
Ancien Sous-Secrétaire Général des Nations Unies et Secrétaire Exécutif de la Commission économique des Nations Unies pour l’Europe (CEE-ONU).

Daniel Goeudevert, Vice-Président
Ancien Vice-Président du groupe Volkswagen et ancien Président du Directoire de la marque Volkswagen, ancien vice-président de Green Cross International.

 

Equipe opérationnelle et conseils

Claude Haegi, président
Sophie Barenne, coordinatrice des programmes
Louis Gaillard, administration et internet
François Saint-Ouen, institutions européennes
Andi Gjonej, conseiller développement et coopération