Diamant Alpin

Le Diamant Alpin est un programme particulier de la FEDRE pour la Région Alpine du triangle Genève-Lyon-Turin (cantons romands, départements alpins et leur Région Auvergne-Rhône-Alpes, régions du Piémont et du Val d’Aoste, que nous voudrions développer. Un site dédié lui est consacré : diamant-alpin.org.

Devant la chaîne alpine et son sommet, le plus haut d’Europe, nous sommes devant un symbole de la nature, sur un territoire unique au monde, malgré la fonte des glaciers provoquée par le réchauffement climatique. Son potentiel de développement durable est considérable. Plus touchés qu’ailleurs, de par l’altitude, par le réchauffement, nous devrions pouvoir mieux sensibiliser l’opinion publique et prendre des mesures pour le freiner.

Développement durable

Depuis sa création, la FEDRE s'engage en faveur du développement durable à travers ses trois composantes : environnementale, sociale et économique.




Innovation

Nous nous tenons aux côtés de partenaires de plateformes d’innovation historiques telles MIND, partenaire du CERN et du CEA, qui mobilisent leurs forces pour des projets d’innovation par l’usage en particulier dans le domaine de la santé, de la mobilité ou de l’énergie, l’idée étant de repenser les usages et d’aborder une nouvelle méthode de création.


Énergie

La FEDRE intensifie son engagement en faveur de la recherche d’efficience énergétique. Elle se mobilise pour une diminution de la consommation grâce à des installations performantes et à l’autonomie des nouveaux bâtiments à énergie positive.

La FEDRE coopère avec les principales sociétés de production, distribution et de maintenance du « Diamant Alpin », du secteur énergétique.

Filière bois

Nous nous intéressons à l’ensemble de la filière bois, de la forêt aux vertus environnementales et protectrices, aux constructions et fabrications les plus diverses.

Les forêts, souvent à cheval sur les frontières, sont en général sous-exploitées pour des raisons essentiellement économiques, alors qu’on importe du bois de provenances éloignées. Comment rendre leur exploitation plus attractive ?