Skip to Content
»
La FEDRE en bref

Plaquette de présentation | Rapports d'activités


Drapeau de l'UE


Les origines de la FEDRE

Constatant qu’il n’y a pas de démocratie durable sans succès économique, la Chambre des Régions du Congrès des Pouvoirs Locaux et Régionaux du Conseil de l’Europe organisa à Genève, en janvier 1996, avec l’appui de la Confédération suisse et du Canton, le premier "Forum Economique des Régions d’Europe" en présence de représentants de l’Union Européenne, du Conseil de l’Europe, des Nations Unies, de diverses organisations et de nombreux Etats.
Les participants ont adopté une "Déclaration de Genève" demandant la création d’une structure permanente qui favoriserait l’accès à un réseau de promotion, d’échanges et de partenariats économiques, environnementaux et sociaux. Ainsi est née la fondation FEDRE.

Le 25 avril 1996, M. Claude Haegi, Membre du Gouvernement cantonal genevois, ancien Président de celui-ci, ainsi qu’ancien Maire de Genève, M. Yves Berthelot, Secrétaire Exécutif de la Commission Economique pour l’Europe des Nations Unies, et M. Daniel Goeudevert, Premier Vice-Président de la Croix-Verte Internationale et ancien Président du Directoire de la marque Volkswagen, ont signé, à Genève, l’acte de constitution de la Fondation.


Les principes de la FEDRE

Les buts et les activités de la FEDRE se fondent sur les principes suivants :

  • La force d’un Etat et son unité dépendent d’un développement équilibré et diversifié de ses régions en tenant compte de leur spécificités.
  • Les régions, plus proches des citoyens, représentent l’échelon optimal de valorisation du territoire et de son développement économique, social, culturel et environnemental.
  • Il doit y avoir une harmonie et une complémentarité entre les buts et les moyens des pouvoirs centraux, régionaux et locaux.
  • La stabilité et la prospérité du continent européen et du Maghreb reposent sur la solidarité entre les pays, les régions et les peuples. Les régions doivent maintenant jouer pleinement leur rôle.

Les buts de la FEDRE
  • Promouvoir le développement durable de l'ensemble des régions d'Europe orientale, centrale et occidentale et du Sud-Ouest de la Méditerranée.
  • Stimuler la coopération entre les régions d’Europe, particulièrement la coopération Est/Ouest, mais aussi avec le Sud-Ouest de la Méditerranée.
  • Permettre aux régions urbaines et rurales, aux villes, aux organismes économiques et aux entreprises de se faire connaître à travers les réseaux de la FEDRE et de créer des relations directes favorisant le développement régional durable.
  • Fournir aux décideurs locaux et régionaux des informations stratégiques, juridiques et techniques dans les domaines couverts par la FEDRE pour éclairer leurs choix.

Les actions de la FEDRE
  • Son site Internet, actuellement en six langues, donne accès, dans son Annuaire des Régions, à des fiches d’informations de base permettant d’entrer en contact avec les pouvoirs politiques et économiques de plus de 750 régions.
  • Ses "Forums Economiques des Régions d’Europe", organisés avec le Congrès des Pouvoirs Locaux et Régionaux du Conseil de l'Europe au moins une fois par année. Ils ont eu lieu en 1996 à Genève (Suisse), Dortmund (RFA) et Moscou (Russie), en 1997 à Vienne (Autriche), en 1998 à Bucarest (Roumanie), en 1999 à Weimar (Allemagne) sur le thème de la culture comme facteur au développement économique, puis dans le cadre du Pacte de Stabilité en 2000 à Skopje (Macédoine), en 2001 à Istanbul (Turquie), en 2002 à Novi Sad en Voïvodine (Serbie), en septembre 2003 à Prijedor en République Serbe de Bosnie-Herzégovine et en octobre 2004 à Budva (Monténégro)
  • Ses forums ayant pour but d'approfondir un thème relatif au développement durable : les traversées alpines ("Tunnel 2000", Genève 1999); l'énergie (Genève 2001, Omsk 2002 et "Energie : le Pouvoir des Régions" à Genève en décembre 2003); la mobilité ("Energie et Transport" à Genève en novembre 2004).
  • Ses programmes de promotion concentrés sur une manifestation ou échelonnés sur plusieurs mois, liés à des thèmes tels que l’énergie, les transports ou la gestion de l’eau et des déchets.
    Ces actions doivent contribuer à mieux sensibiliser la population d’une région ou d’une commune, sur l’importance de la protection de l’environnement et du développement qualitatif et faire connaître à l’étranger leur potentiel commercial et industriel et leur engagement en faveur du développement durable.
  • Toutes manifestations organisées à la demande d’acteurs économiques ou politiques, liées aux composants du développement durable.
  • Des prestations d’accompagnement pour des prises de contacts, des recherches de partenaires, des transferts de technologie.

Les ressources de la FEDRE

La FEDRE dispose de ressources basées sur des conventions de collaboration, des partenariats ou des accords provenant de ses diverses activités. Ses partenaires sont :

  • le Conseil de l’Europe et son Congrès des Pouvoirs Locaux et Régionaux,
  • la Commission Economique pour l’Europe des Nations Unies,
  • la Confédération Suisse (Direction du Développement et de la Coopération),
  • la République et Canton de Genève,
  • des régions d’Europe,
  • des acteurs économiques privés et publics.

L’organisation de la FEDRE
Les partenaires
  • Le Conseil de l’Europe
    (en particulier la Commission du Développement durable, le Congrès des Pouvoirs Locaux et Régionaux et l’Assemblée parlementaire)
  • La Commission Economique pour l’Europe des Nations Unies
  • La Confédération Suisse, Direction du Développement et de la Coopération
  • La République et Canton de Genève
  • La Fondation Denis de Rougemont pour l’Europe
  • Le Forum Européen de Coppet
  • Des ONG et associations oeuvrant dans les domaines du développement durable ainsi que des institutions démocratiques et des droits de l’homme

D'autre part, la FEDRE accueille en son siège de Genève :

  • la Fondation Denis de Rougemont pour l’Europe