Filière bois
Construire en bois, une solution aux changements climatiques et aux villes durables
22.10.2019

Une délégation suisse, conduite par Claude Haegi, président de la FEDRE et de Lignum Genève, a participé au 2ème Congrès international Woodrise qui se tenait à Québec.

Cet événement, coorganisé par FPInnovations (Canada) et l’Institut Technologique FCBA (France), a rassemblé plus de 800 participants au Centre des congrès de Québec du 30 septembre au 4 octobre. Au total, des délégués de 29 pays représentant tous les continents ont pris part à cette tribune internationale pour partager les plus récentes avancées sur la construction en bois de moyenne et grande hauteur et promouvoir l’utilisation du bois dans les villes durables de demain.

Le prochain congrès Woodrise se tiendra à Kyoto

Cet événement international unique s’est conclu par l’annonce du prochain congrès Woodrise, qui se tiendra à Kyoto, au Japon, à l’automne 2021, sous l’égide de la Japan International Association for the Industry of Building and Housing (JIBH). Le Japon, qui possède un long historique de construction en bois, a su tirer profit des propriétés sismiques du bois, tout en portant un intérêt particulier au bien-être apporté par les bâtiments en bois. « Nous sommes honorés d’accueillir Woodrise 2021 et d’apporter cette importante tribune internationale dans le marché asiatique », a déclaré Hideki Nose, président du comité directeur chez JIBH.

« De nombreuses parties prenantes ont déjà manifesté leur intérêt à prendre part à la prochaine édition de Woodrise, qui permettra de consolider les bases déjà mises en place et de maximiser l’apport du bois comme matériau phare dans la lutte aux changements climatiques », ont affirmé Stéphane Renou, président et chef de la direction de FPInnovations, et Christophe Mathieu, directeur général de l’Institut technologique FCBA.

De nouveaux partenaires pour l’Alliance Woodrise

La première édition de Woodrise, qui s’est tenue à Bordeaux (France), en 2017, a vu naître l’Alliance Woodrise, un regroupement de six instituts de recherche qui se sont unis pour définir et signer un mémorandum de coopération multilatérale pour le développement international de l’usage du bois et des matériaux biosourcés pour la construction et la rénovation de bâtiments zéro-carbones. À ce premier groupe s’étaient ajoutés de nouveaux signataires, en 2018, portant la liste à 25 participants représentant 10 pays.

Aujourd’hui, cinq nouveaux partenaires de R – D ont ajouté leur signature à l’Alliance Woodrise dans le cadre de la réunion tenue à Québec. Ces nouveaux signataires renforceront le réseau scientifique grâce à une vision de développement de la construction en bois à l’échelle mondiale.