Skip to Content
»
Forum 2006 - Changements climatiques : Energie et Mobilité

Programmes » Forums » Forum 2006

Forum international de la FEDRE - Changements climatiques : Energie et Mobilité
CICG Genève / 23-27 janvier 2006

A l'occasion de ses Forums européens annuels, la FEDRE apporte informations et exemples susceptibles d'éclairer les choix des autorités régionales et locales, conscientes des responsabilités et des pouvoirs nouveaux que leur donnent la décentralisation et l'urbanisation. A cette fin, elle rassemble autorités politiques, responsables locaux, nationaux et internationaux, scientifiques, compétents dans les domaines retenus.

Ralentir le réchauffement de la planète
Le Forum européen de janvier 2006 aura pour thème " Changements climatiques : énergie et mobilité ". La FEDRE est consciente que le réchauffement résulte d'une évolution naturelle et de l'action de l'homme. Elle est convaincue que le ralentir et en réduire les effets négatifs est l'affaire de tous - du monde politique et industriel jusqu'au simple citoyen - et requiert d'agir aussi bien aux niveaux régional et local qu'aux niveaux mondial et national.

"Planète Climat" pour une sensibilisation de tous
La première journée, le lundi, sous le patronage de l'Organisation Météorologique Mondiale, sera consacrée à un débat sur le réchauffement climatique, ses causes et ses conséquences. A cette occasion, la FEDRE lancera " Planète Climat " en partenariat avec la Cité des Sciences et de l'Industrie de Paris. " Planète Climat " est un programme international dont le but est de sensibiliser le plus grand nombre, citoyens (en particulier les jeunes), autorités locales et entreprises, aux causes et conséquences du réchauffement climatique et aux responsabilités de chacun pour y remédier. " Planète Climat " offre une synthèse itinérante du matériel qui a été présenté à l'exposition Climax de la Cité des Sciences et de l'Industrie.


Lancement de « Planète Climat » par Edouard Haegi

Quelles énergies, quelles économies ?
Le reste de la semaine sera axé sur l'énergie dont la consommation est la principale source d'émission de gaz carbonique, cause première du réchauffement. La production d'électricité et la mobilité ont été retenues, car elles sont à l'origine des consommations d'énergie primaire dont les croissances sont les plus fortes. L'épuisement, plus ou moins rapide, des réserves de pétrole et de gaz donne une actualité nouvelle à ces deux thèmes. En même temps, la réflexion sur les besoins qui engendrent cette croissance conduira à s'interroger sur les possibilités d'économiser l'énergie.
La production d'électricité occupera le mardi et le mercredi. L'enjeu est la part que prendra chacune des sources contribuant à la production d'électricité (charbon, gaz, hydraulique, énergie nucléaire, pétrole et énergies renouvelables). Celles-ci seront examinées sous l'angle de la sécurité d'approvisionnement, des coûts, de l'impact sur l'environnement et la santé.
Le jeudi, le débat sur la mobilité durable donnera l'occasion de mesurer les progrès accomplis depuis le Forum FEDRE de novembre 2004 consacré aux énergies et technologies dans le domaine des transports publics et privés (voir www.fedre.org publication et déclaration finale) et de poser la question de l'utilité de l'extension de la mobilité.
Enfin, le vendredi, le Forum s'achèvera par une matinée consacrée à l'efficacité énergétique et aux économies d'énergie. Producteurs d'énergies, industriels, scientifiques, tous s'accordent sur la nécessité d'économiser l'énergie. Or les efforts qui ont suivi le premier choc pétrolier se sont ralentis. Comment les relancer ?

Le Forum pourrait se conclure par le constat que toutes les énergies sont nécessaires. Toutefois, il s'agira de voir comment leurs inconvénients peuvent être réduits par des progrès techniques et la maîtrise des consommations. L'avenir du climat : un défi technologique et sociétal à relever !
Fichier attachéTaille
Declaration_finale_2006.pdf210.96 Ko